Il y a exactement 50 ans, le premier Indy Coupé était livré

Le 1er juillet 1969 fut un jour important pour Maserati : à cette date, la première Maserati Indy fut produite pour un client. La voiture quitta le siège à Modène pour être livrée à l’importateur suisse « Martinelli e Sonvico » de Chiasso. Quelques jours plus tard, le nouveau propriétaire, un homme d’affaires suisse, a reçu son Indy en finition « Oro Metalizzato » et revêtement en cuir brun.

Un record de production

La Maserati Indy fut présentée au Salon de Turin de 1968 sur le stand de la Carrozzeria Vignale avant de faire officiellement ses débuts au Salon de Genève l’année suivante. C’était une époque remarquable pour l’entreprise : Maserati avait établi un nouveau record de production en 1968 avec environ 700 véhicules et détenait une part de marché de 43% en Italie dans le segment des véhicules d’une cylindrée supérieure à 3,5 litres. La gamme de modèles comprenait à l’époque Ghibli, Mexico, Mistral, Sebring et Quattroporte.

En réponse à la demande des clients pour une voiture de sport voyage particulièrement confortable et puissante, Maserati a décidé de développer un nouveau véhicule : le projet AM116 (Alfieri Maserati 116). La Carrozzeria Vignale a été chargée de concevoir un coupé quatre places alliant confort, performance sportive et aspect innovant. Le résultat fut l’Indy, nommé en l’honneur des victoires de la Maserati 8CTF aux 500 miles d’Indianapolis en 1939 et 1940.

L’Indy disposait de grandes vitres pour assurer une excellente visibilité et offrir à la voiture une ligne particulièrement fine. Une autre caractéristique était son arrière, qui reflétait l’importance accordée à aérodynamie. Conformément à l’époque, le 2+2 places était équipé de projecteurs rabattables, considérés à l’époque comme le nec plus ultra.

Au départ, l’Indy était équipée d’un moteur V8 de 4,2 litres, dont 260 ch qui permettait à la voiture de sport de rouler jusqu’à 250 km/h. Comme alternative à la boîte manuelle à cinq rapports de série, une boîte automatique était également disponible sur demande. A partir de 1970, l’Indy est également proposée avec un moteur V8 de 4,7 litres. Ce moteur était équipé d’un système d’allumage électronique Bosch au lieu des carburateurs Weber précédents. La puissance maximale est ainsi passée à 290 ch et la vitesse maximale à 280 km/h. En 1971, l’Indy de 300 chevaux avec un moteur V8 de 4,9 litres a suivi comme option supplémentaire. Elle est devenue obligatoire en 1973 – les petits moteurs ont été retirés de la gamme de modèles.

Une riche histoire

La Maserati Indy était équipée de série de sièges en cuir, d’une protection antivol mécanique, d’un volant réglable, d’une lunette arrière chauffante, de lève-vitres électriques, de sièges avant avec appuie-tête et de phares à halogène. La transmission automatique, la direction assistée et la radio étaient proposés en option. Le système de climatisation, qui n’était à l’origine disponible que sur demande, est devenu un équipement standard en 1973. Au total, 1 102 unités Indy ont été construites à Modène entre 1969 et 1975.

Parmi les nombreux conducteurs éminents de l’Indy il y avait Abdorreza Pahlavi, le frère du Shah de Perse. En 1974, il a commandé une Indy avec un certain nombre de caractéristiques spéciales, dont un toit ouvrant. Le véhicule a été produit selon ses souhaits et livré en 1975 à Modène. Ce modèle existe encore aujourd’hui et fait partie d’une collection privée.

Modena Cars, votre concessionnaire Ferrari & Maserati à Genève | Suisse.



Commenter
L’ACTUALITÉ MODENA CARS
La Voiture de la semaine : Ferrari 812 Superfast Lire la suite
[Anglais] Une nouvelle Maserati camouflée aperçue dans les rues de Modena. Moteur 100% Maserati Lire la suite
La Voiture de la semaine : Ferrari Portofino 2018 Lire la suite
Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×