Ferrai GP Inde
Des points, mais pas de titres

Lors du grand prix d’Inde, ce dimanche 27 Octobre – Fernando Alonso a dû composer avec une F138 endommagée tout au long de cette course, terminant à la onzième place, tandis que Felipe Massa s’en tire avec une meilleure position à la quatrième place. Cependant, la performance du Brésilien est vite éclipsée puisque Sébastian Vettel et Red Bull Racing décrochent pour la 4ème fois consécutive les titres mondiaux des pilotes et des constructeurs, une belle réussite sportive. L’Allemand remporte la course et est rejoint sur le podium par Nico Rosberg en deuxième position pour Mercedes. Quant à Romain Grosjean, il réussit un coup de maître en passant de la 17ème à la 3ème position avec Lotus.

La fraicheur des précédentes journées a été favorable pour les conditions pneumatiques des voitures, ce qui a permis à Vettel de conserver la pole position. Cependant, Felipe a fait un départ fantastique, il est passé de la cinquième à la deuxième position et maintient sa place face à la Mercedes. Tandis qu’Alonso lutte face à Webber, l’Australien quant à lui freine pour éviter Raikkonen, et est ainsi rétrogradé à la onzième place. Il rejoint l’arrière du peloton au 2ème tour. Cependant, la F138 est endommagée, ce qui va entraver le reste de sa course. Devoir s’arrêter aussi tôt, après avoir opté au démarrage pour des pneus médiums a anéanti tout avantage stratégique puisqu’il a fallu changer pour des pneus durs.

Néanmoins, Vettel a également effectué le changement de pneus au 3e tour. Ainsi, Felipe se retrouve à mener la course en passant devant Rosberg, Hamilton, Webber , Raikkonen, Perez, Ricciardo, Sutil, Grosjean, et pour finir Button positionné à la 10ème  place jusqu’à ce que la McLaren s’arrête au 6ème  tour. Quant à Fernando, il est bien loin derrière à la 19e place.

Inde Grand prix 2013

Rosberg avec Mercedes s’arrête au 7e tour et opte pour des pneus medium. Il est suivi par Raikkonen. Alors que Felipe s’arrête au 8ème tour et adopte la même stratégie, tout comme Hamilton. Le Brésilien se place à la neuvième place en passant devant Bottas sur Williams.

Au 9ème tour, c’est au tour des pilotes qui n’ont pas effectué de changement de s’arrêter  à commencer par Webber suivi de  Perez dans la McLaren, et la Toro Rosso de Ricciardo. Ainsi, Grosjean pour Lotus passe de la 17eme place lors du départ à la 6ème derrière Vettel. Pendant ce temps, à la 17ème place, Fernando tente de dépasser la  Toro Rosso de Vergne, et réussi enfin au 11ème tour.

Vettel maintient sa progression au 13ème tour, et passe devant sont futur coéquipier et atteint la 3ème position.

Lors du 14ème tour, Felipe se place septième derrière Gutierrez mais le pilote de la Sauber effectue un départ anticipé et écope d’une pénalité. Lorsque le mexicain entre aux stands, il permet à Felipe de se positionner à la sixième place. Ils ne sont plus qu’à 3,2“ derrière la voiture Sutil et à 0,9 “ devant Rosberg. Tandis qu’Alonso s’est battu pour atteindre la 14ème place.

Au 20ème tour, Fernando est impliqué dans une bagarre passionnante pour la 13ème place, face à Gutierrez et Grosjean. La Ferrari réussit à passer devant la Sauber au 21e tour.
Toujours sixième, Felipe est placé entre Sutil et Rosberg et malgré les difficultés de sa monoplace reste relativement constant. Durant ce tour, la Red Bull prend les commandes de la course, ainsi Vettel passe à la 2nde position juste derrière Webber. Les deux hommes ne sont qu’à 11,6“ l’un de l’autre bien que les pneus de l’australien soient un peu plus usés.

Fernando_Alonso-Ferrari

Au 24ème tour, Rosberg se rapproche dangereusement de Felipe au 4ème virage. Cependant, le brésilien défend sa 4ème place. Au 26ème tour, Felipe est devant les deux Mercedes de Rosberg et d’Hamilton. L’Allemand Rosberg s’arrête au Pitt top lors du tour suivant et laisse Hamilton seul face à la Ferrari. Au  28ème tour, Webber et Perez sont au coude à coude par la première et la troisième position. Avec son dernier changement pour des pneus tendres, Vettel devance Webber, suivi de Ricciardo à la 3ème place. On retrouve Sutil à la 4ème place. Quant à Felipe, il termine à la 5ème place suivi de très prêt par Perez pour McLaren.

Felipe et Hamilton entre au stand à la mi-course au 30ème tour. La Ferrari opte pour des médiums, Fernando et Di Resta suivent un tour plus tard. Vettel effectue son dernier changement de pneus. Au 32ème tour Webber fait également le choix de pneus médiums. Pendant ce temps, Ricciardo prend la 2ème place de la course suivi de Perez et Hulkenberg au 33ème tour.

GP INDE FERRARI

Au tour 36, Felipe est 7ème, entre Grosjean, Ricciardo et Fernando qui ont changé ensemble de pneus pour des médiums. Le Brésilien était sur des pneus softs plus récents, l’Australien est retourné aux stands pour des médiums au tour 38. Deux tours plus tard, c’est le drame, Webber a garé sa monoplace sur le côté de la piste car il a un souci d’alternateur.

Felipe se retrouve donc sixième, et Fernando 14ème. Au tour 42, Felipe reprend la cinquième place.

Au tour 46, Vettel mène avec 25 secondes d’avance sur Raikkonen, ils sont tous les deux suivis par Rosberg 3ème, Grosjean 4ème, et Felipe. A ce stade, la question est de savoir si les deux Lotus, pourraient vraiment arriver ensemble sur le podium, mais il reste 14 tours.

Fernando revient à la douzième place au tour 49, Ricciardo qui avait fait des chronos similaires, est devant lui. Mais, l’espagnol accélère et dépasse en une demi-seconde l’australien à 10 tours de la fin, laissant Sutil, qui était trop lent.

Ensuite, les pneus de Raikkonen se sont fragilisés, ce qui permis à Rosberg de le dépasser au tour 51. Le duel Ricciardo-Alonso s’est intensifié mais l’espagnol n’a pas pu aller de l’avant, la position des deux hommes étaient donc assez critiques par rapport à la Force India de Sutil.

Fernando, a su gérer son premier incident et termine 11ème.

Avec les deux Lotus qui se battaient pour la 3ème place, Felipe a pu prendre la 4ème place à Raikkonen au tour 56, ce qui lui a permis de passer le drapeau à damiers avec un meilleur score. La performance de Mercedes montre ici leur volonté de devancer Ferrari pour prendre la seconde place au classement des constructeurs, mais le cheval cabré, est encore à la lutte et conserve un écart de seulement 4 points.

Prochain GP : la course « Twiligth » à Abu Dhabi dans seulement 7 jours.

Modena Cars, votre concessionnaire Ferrari à Genève | Suisse



Commenter
L’ACTUALITÉ MODENA CARS
La nouvelle Ferrari 488 Pista Lire la suite
La voiture de la semaine : Ferrari 488 Spider Lire la suite
Il y a 120 ans, Enzo Ferrari voyait le jour Lire la suite
Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×